Renforcement des alliances et engagement des réseaux

Secteur d’activité : Alliances et réseaux


Les réseaux et les alliances stratégiques de l’Institut canadien pour la sécurité des patients sont les fondements de notre stratégie, jouant un rôle crucial pour susciter l’engagement et consolider les appuis, et ce, dans tous les secteurs d’activité de La sécurité des patients, maintenant. Le flux des alliances et des réseaux s’avère pour nous un mécanisme de renforcement des capacités qui facilite l’atteinte des résultats attendus des autres secteurs d’activité.

Nous travaillons avec des organisations et des réseaux qui soutiennent l’amélioration de la sécurité des patients en se faisant des vecteurs de changement et en exerçant une influence marquante sur les leviers du changement à l’intérieur du système. Nous focalisons sur les relations avec des acteurs clés qui ont la capacité de renforcer les politiques et les règlements ainsi qu’avec plusieurs partenaires ciblés qui sont fermement engagés à assurer la sécurité. Par des alliances stratégiques et des réseaux de patients, de gouvernements, de l’industrie et d’autres joueurs, l’Institut canadien pour la sécurité des patients travaille dans le sens d’une harmonisation des actions et d’une mobilisation pancanadienne pour aborder et résoudre les problématiques liées à la sécurité des patients et rehausser le profil et la performance du Canada sur la scène mondiale.

Les données probantes tendent de plus en plus à démontrer que les efforts convergents des patients et des fournisseurs de soins à tous les niveaux du système se traduisent par une amélioration des résultats en matière de qualité et de sécurité. Le défi, par ailleurs, est d’appliquer les connaissances acquises dans l’environnement dynamique et complexe de la santé.

white angled overlay image
67

membres bénévoles
de Patients pour la sécurité des patients du Canada, dont 20 apportent leur contribution bénévole depuis plus de 10 ans

Grey angle

38 membres de Patients pour la sécurité des patients du Canada détiennent le titre de Champions de la sécurité des patients de l’OMS

Grey angle

111 consultations de Patients pour la sécurité des patients du Canada, comprenant 93 initiatives et projets nationaux, 9 provinciaux et 9 internationaux

Grey angle

20 organisations de patients canadiennes se sont jointes à l’Alliance des patients pour la sécurité des patients

13

organisations ont été reconnues pour leur excellence en matière d’engagement des patients pour la sécurité des patients


17

équipes ont participé à la collaboration sur l’engagement des patients en ligne tenue sous l’égide de la Collaboration sur la qualité des soins et la sécurité des patients de l'Atlantique


Ces extrants produisent des résultats et soutiennent nos objectifs.

Voir la section En chiffres

Navigation des faits saillants

Partenariat avec les patients

En tant que chefs de file mondiaux, l’Institut canadien pour la sécurité des patients et son programme dirigé par les patients, Patients pour la sécurité des patients du Canada, contribuent de leur expertise tout en colligeant les données probantes et promouvant les pratiques exemplaires afin d’orienter les initiatives, les politiques et les pratiques en matière de sécurité et d’engagement des patients. Notre stratégie La sécurité des patients, maintenant appuie les efforts que nous déployons en collaboration avec Patients pour la sécurité des patients du Canada.

Patients pour la sécurité des patients du Canada : Ce programme dirigé par les patients de l’Institut canadien pour la sécurité des patients fait entendre la voix des patients, qui parlent de leurs expériences dans le système de santé, contribuant ainsi à l’amélioration de la sécurité des patients à tous les échelons du système. Faisant œuvre commune avec des organisations de la santé et des groupes de patients, Patients pour la sécurité des patients du Canada démontre un modèle d’engagement réussi où de multiples parties prenantes se font partenaires des patients et du public pour améliorer la sécurité.

Assurer la pérennité de la culture et de la notoriété de Patients pour la sécurité des patients du Canada se fait au prix d’efforts considérables, puisque cela exige de longues discussions, la révision des documents de politiques et la planification de la relève. Ce travail est essentiel pour s’assurer que les bénévoles de Patients pour la sécurité des patients du Canada soient des partenaires efficaces au sein des 100 initiatives auxquelles ils participent chaque année.

En 2018, une enquête a été menée par IPSOS affaires publiques afin de connaître le degré de sensibilisation des Canadiens à la crise de la sécurité des patients qui sévit présentement dans notre système de santé. Deux conclusions révélatrices en ont été dégagées : les Canadiens n’étaient pas conscients de la crise, et une fois qu’ils en étaient informés, la sécurité des patients devenait leur première priorité. L’Institut canadien pour la sécurité des patients et le programme dirigé par les patients qu’il chapeaute, Patients pour la sécurité des patients du Canada, utilisent ces résultats pour lancer la discussion sur la crise de la sécurité des patients dans l’espoir de susciter l’engagement envers la réduction des préjudices évitables que subissent des patients partout au Canada. Ultimement, ces efforts encourageront le public, les prestaires de soins et les leaders en santé à modifier leurs comportements.

Patients For Patient Safety Logo
En savoir davantage

Alliance des patients pour la sécurité des patients : Un fait saillant cette année, nous avons jeté les bases de l’Alliance des patients pour la sécurité des patients, un « réseau des réseaux », où près de 20 organismes canadiens (chacun représenté par un partenaire des patients et un membre du personnel) unissent leurs efforts pour améliorer la sécurité. Le programme Patients pour la sécurité des patients du Canada de l’Institut canadien pour la sécurité des patients a apporté sa vision, son leadership et sa collaboration pour l’établissement d’un objectif commun pour l’Alliance et continuera de faciliter la mise en œuvre d’actions collectives dans les années à venir. Cette initiative fournit un bel exemple d’engagement fructueux de multiples parties prenantes et de patients qui s’allient pour faire progresser l’enjeu de la sécurité.

L’excellence en matière de participation des patients pour la sécurité des patients : Ce programme de reconnaissance démontre ce qui fonctionne en cernant, célébrant et diffusant les pratiques de pointe en matière d’engagement envers la sécurité des patients. L’Institut canadien pour la sécurité des patients, SoinsSantéCAN et HSO, avec la collaboration de notre programme dirigé par les patients, Patients pour la sécurité des patients du Canada, se sont associés pour commanditer ce programme annuel. Treize équipes issues de différentes organisations ont été officiellement identifiées et célébrées pour leurs pratiques de pointe, lesquelles sont venues enrichir la bibliothèque des pratiques exemplaires de HSO. Deux équipes ont été sélectionnées pour présenter leurs pratiques de pointe et partager leurs connaissances et leur expérience lors de la Conférence nationale sur le leadership en santé de 2019, tenue à Toronto.


En savoir davantage

Collaborations HSO/Agrément Canada

Par le truchement d’un partenariat stratégique avec HSO et ses affiliés, l’Institut canadien pour la sécurité des patients souhaite influencer directement les pratiques de sécurité des patients au sein des services de santé au Canada, en contribuant, à l’aide de données probantes, au développement de pratiques organisationnelles requises et de normes connexes ainsi qu’à l’évaluation de la performance par l’agrément.

Une entente de trois ans définit les rôles et responsabilités dans le cadre d’une collaboration entre l’Institut canadien pour la sécurité des patients et HSO/Agrément Canada. Un calendrier détaillant les activités annuelles du plan du travail a été dressé pour les trois années financières. Lorsque cela s’applique, les extrants du travail effectué dans le passé par l’Institut canadien pour la sécurité des patients et le Plan d’action intégré sur la sécurité des patients, ainsi que les nouvelles réalisations – telle la cocréation de programmes et de ressources en sécurité des patients – seront mis en œuvre et évalués à l’intérieur du programme d’agrément.

L’élaboration de l’ébauche du Cadre canadien sur la qualité des soins et la sécurité des patients en collaboration avec HSO témoigne des récents et importants succès en matière d’intégration des données probantes sur la sécurité des patients dans le contenu des normes.

Cadre canadien sur la qualité des soins et la sécurité des patients : En avril 2018, l’Institut canadien pour la sécurité des patients et HSO ont conjointement convoqué le comité consultatif canadien sur la qualité et la sécurité des patients pour lui confier le mandat de fixer des objectifs nationaux de qualité et de sécurité des patients qui répondent aux priorités actuelles et anticipées en matière de sécurité des services sociaux et des services de santé. Ce comité, coprésidé par les DG respectifs de l’Institut canadien pour la sécurité des patients et de HSO, est composé de patients, de fournisseurs de soins, d’organismes prestataires de soins de santé, de conseils / d’organisations de la qualité et de la sécurité des patients, de chercheurs et de décideurs.

Des centaines de leaders en santé, décideurs, fournisseurs de soins, patients et membres du public ont, dans le cadre d’une consultation publique, fait part de leurs observations sur la version préliminaire du Cadre canadien sur la qualité des soins et la sécurité des usagers pour les services de santé et les services sociaux, publiée en février 2019. L’Institut canadien pour la sécurité des patients a retenu les services d’un cabinet de relations publiques (Compass Rose) pour mettre en œuvre une vaste stratégie de participation des parties prenantes de tous horizons (autochtones, patients et proches aidants, membres du public, gouvernements, organismes prestataires de services de santé et de services sociaux, soignants et autres parties prenantes) afin de recueillir et d’analyser leur rétroaction. La stratégie comprend des entrevues avec des informateurs clés, des consultations de groupes de discussion en ligne et en personne et un sondage public. Elle se terminera en juin 2019.

Un comité consultatif verra à la livraison d’une version finale du Cadre et des objectifs à l’automne 2019. Des groupes de travail élaboreront des guides d’action pour cinq groupes de parties prenantes (décideurs, conseils d’administration et hauts dirigeants des services de santé, gestionnaires, équipes de soins, et les patients et leurs familles), qui fourniront moult conseils sur les interventions, les mesures et les indicateurs associés à chacun des secteurs cibles du Cadre. Ce travail se conclura par une publication prévue pour janvier 2020.

Cet exercice d’engagement et de consensus pour établir le Cadre et ses objectifs trace la voie à plusieurs autres tout aussi inspirants qui inciteront les parties prenantes à s’impliquer directement dans l’action et à cheminer collectivement vers l’excellence en matière de qualité et de sécurité.

En savoir davantage

Réseau des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux sur la sécurité des patients

Le Réseau des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux sur la sécurité des patients est une nouvelle alliance nationale des principaux décideurs politiques engagés envers l’amélioration pour pallier les problématiques courantes de la sécurité des patients, et envers la promotion d’une harmonisation nationale des systèmes de santé concernant les priorités de la sécurité des patients. Grâce à ce réseau réunissant les principaux responsables des politiques et établissant proactivement des liens stratégiques avec les leaders politiques de toutes les régions, nous pourrons arrimer nos efforts aux priorités fédérales, provinciales et territoriales pour nous assurer que la sécurité des patients soit prise en compte tout en informant les gouvernements des données probantes (ce qui fonctionne) et des pratiques pour orienter l’élaboration des politiques, des lois et des règlements (renforcer l’engagement). Le Réseau des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux sur la sécurité des patients concentre son travail sur les défis courants de la sécurité des patients, que les parties prenantes s’engagent à améliorer dans leurs juridictions respectives.

La réunion inaugurale du Réseau a eu lieu en mars 2019. Les délégués ont échangé sur les priorités et enjeux liés à la sécurité des patients et ont été mis au courant du travail de l’Institut canadien pour la sécurité des patients. Le Réseau a créé un cadre de référence et fixé des rencontres trimestrielles en personne et virtuelles. Les membres se sont engagés à discuter en réseau des problématiques courantes, et à agir sur ces problématiques chacun dans sa propre juridiction.

Relations internationales

Centre collaborateur de l’Organisation mondiale de la santé : En tant que Centre collaborateur de l’OMS pour la sécurité et l’engagement des patients, l’Institut canadien pour la sécurité des patients a contribué aux Sommets ministériels mondiaux et à l’ébauche de la résolution sur l’Action mondiale pour la sécurité des patients présentée à la 74e Assemblée mondiale de la santé, des activités permettant d’accroître la sensibilisation du milieu politique et du public à la sécurité des patients et de renforcer l’engagement du Canada envers l’amélioration de la sécurité des patients en s’alliant les patients comme partenaires.

S’étant taillé une place comme chefs de file sur la scène mondiale, l’Institut canadien pour la sécurité des patients et son programme dirigé par les patients, Patients pour la sécurité des patients du Canada, entretiennent des relations internationales, influencent les actions et politiques mondiales, documentent et orientent les initiatives, les politiques et les pratiques canadiennes en matière de sécurité et d’engagement des patients, et ce, en mettant à profit leur expertise et en partageant les données probantes qu’ils colligent.

Dans le cadre de notre participation comme Centre collaborateur de l’OMS pour la sécurité et l’engagement des patients, l’expertise et l’information des Alertes mondiales sur la sécurité des patients contribuent au développement continu de la plateforme mondiale de partage des connaissances dirigée par le Centre collaborateur des facteurs humains (Centro Gestione Rischio Clinico e Sicurezza del Paziente) à Florence, en Italie.

WHO Collaborating Center for patient Safety and Patient Engagment

En savoir davantage

Défi mondial pour la sécurité des patients : L’Institut canadien pour la sécurité des patients est l’organisme canadien de coordination pour le troisième défi mondial pour la sécurité des patients, Les médicaments sans les méfaits, qui vise à accroître la sécurité des médicaments partout dans le monde en renforçant la capacité des systèmes de réduire les erreurs de médicaments et les incidents préjudiciables évitables liés à l’utilisation des médicaments. Notre travail en utilisation sécuritaire des médicaments contribue au défi par la mise en œuvre de diverses initiatives (outils, campagnes, webinaires, etc.) en partenariat avec de nombreuses autres organisations canadiennes.

En collaboration avec l’ISMP Canada, l’Institut canadien pour la sécurité des patients encourage l’application des connaissances et l’intégration des Cinq questions à poser au sujet de vos médicaments, tout en prenant part à plusieurs autres initiatives. En 2018-2019, nous avons poursuivi nos efforts pour l’intégration des renseignements et outils sur la sécurité des opioïdes destinés aux patients et aux familles des patients qui prennent des opioïdes pour soulager la douleur après une chirurgie, et pour l’entreposage et la mise au rebut sécuritaire de ces médicaments. De plus, la série webinaire d’échanges sur la sécurité des médicaments (Medication Safety Exchange) a attiré 368 participants en moyenne par appel, issus de tous les coins du Canada; une auto-évaluation sur l'utilisation sécuritaire des médicaments axée sur la prévention des événements qui ne devraient jamais arriver (Medication Safety Self-Assessment: Preventing Never Events) a été élaborée et testée, et sera disponible pour utilisation en 2019. Nous avons également apporté notre soutien à la Loi visant à protéger les Canadiens contre les drogues dangereuses par la diffusion, la rétroaction et l’éducation.

L’Institut canadien pour la sécurité des patients est un membre actif de l’International Medication Safety Network pour apprendre et partager des pratiques et des connaissances à l’échelle mondiale. Il contribue de plus à l’Alliance for Safe Online Pharmacies Canada, qui vise à juguler la menace grandissante pour la santé que représente la vente illégale de médicaments en ligne.

Au cours de la prochaine année, l’Institut canadien pour la sécurité des patients continuera d’assurer le soutien et la coordination pancanadienne des initiatives mises en train avec d’autres partenaires (Cinq questions à poser au sujet de vos médicaments; la sécurité des opioïdes; la série webinaire Med Safety Exchange; l’Autoévaluation de l’utilisation sécuritaire des médicaments axée sur les événements qui ne devraient jamais arriver) et, en tant que membre de la Coalition canadienne pour la sécurité des médicaments, continuera d’appuyer le développement d’une initiative sur la sécurité des perfusions intraveineuses.

WHO Collaborating Center for patient Safety and Patient Engagment

Voyez le Cadre stratégique du Défi Les médicaments sans les méfaits de l’OMS. Disponible en anglais seulement

Relations régionales

L’équipe des Relations régionales de l’Institut canadien pour la sécurité des patients développe de nouvelles collaborations avec des partenaires et des parties prenantes dans toutes les juridictions du Canada, et leur apporte son appui de façon soutenue. Elle travaille auprès de décideurs et d’analystes de politiques des ministères de la Santé ainsi qu’auprès des leaders et des équipes responsables de la sécurité des patients des autorités sanitaires régionales et des conseils de la qualité de la santé, afin de soutenir leurs priorités, de renforcer la capacité locale à améliorer la sécurité et d’assurer la pertinence des programmes et activités de l’Institut. L’Institut canadien pour la sécurité des patients tisse des liens avec toutes les provinces et les territoires en participant à des réseaux, à des comités et à des initiatives, afin de mettre à profit son expertise et ses connaissances de pointe en matière de données probantes et de pratiques, et de faire la promotion des ressources qu’il développe.

Provinces de l’atlantique : Créée en 2010 à l’initiative des sous-ministres de la Santé des provinces de l’Atlantique, la Collaboration sur la qualité des soins et la sécurité des patients de l'Atlantique (CQSSPA) facilite le renforcement des capacités et l’échange de connaissances, favorise la consolidation des liens et fournit des conseils et des recommandations aux sous-ministres de la Santé des provinces de l'Atlantique afin de faire progresser l'amélioration de la qualité et la sécurité des patients à l’échelle des provinces de l’atlantique.

En collaboration avec l’Institut canadien pour la sécurité des patients, la CQSSPA a tenu, en avril 2018 à Halifax, une séance de formation de deux jours sur le travail d’équipe et la communication. Quarante-deux participants provenant des quatre provinces atlantiques y ont assisté.

De plus, avec le soutien de l’Institut canadien pour la sécurité des patients, la CQSSPA a lancé en septembre 2018 une collaboration de 12 mois sur l’engagement des patients, afin d’aider les équipes participantes à accroître le niveau d’engagement des patients envers l’amélioration de la qualité des soins et de la sécurité des patients. Chacune des 17 équipes participantes mettront en œuvre un ou plusieurs changements favorisant les partenariats avec les patients. Depuis le lancement, trois séances d’apprentissage et huit webinaires ont eu lieu.

La planification est en cours pour le Partage des connaissances de l’Atlantique, conférence qui sera présentée conjointement par la CQSSPA et l’Institut canadien pour la sécurité des patients à St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador, les 8 et 9 octobre 2019. La conférence se déroulera sous le thème Tendances novatrices et émergentes en matière d’amélioration de la qualité des soins et de la sécurité des patients.

Ontario: L’Institut canadien pour la sécurité des patients a contribué, en tant que membre du comité de révision des résumés, à la planification de la conférence Transformation qualité de la santé présentée par Qualité des services de santé Ontario, qui a pris place en octobre 2018. L’Institut canadien pour la sécurité des patients y a également fait des présentations sur deux affiches. L’Institut canadien pour la sécurité des patients continuera d’entretenir ses relations existantes et travaillera à développer de nouvelles collaborations avec les organisations de santé de l’Ontario et des régions du Nord.

Québec: L’Institut canadien pour la sécurité des patients participe au comité de la qualité des soins et de la sécurité des patients de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) et à la Collaboration du Réseau pour l'amélioration continue de la qualité (RACQ). En 2018-2019, l’Institut canadien pour la sécurité des patients s’est impliqué dans la planification du Colloque du RACQ à Montréal et y a fait une présentation; il a de plus mis à jour le comité exécutif du RACQ sur les projets d’amélioration de la sécurité. L’Institut canadien pour la sécurité des patients siège au comité de la qualité des soins et de la sécurité des patients de la FMSQ et a commandité l’édition 2018 de la Journée de formation interdisciplinaire qui s’est tenue à Montréal.

Ouest canadien : Pour faire progresser les initiatives liées à la sécurité des patients dans l’Ouest canadien, l’Institut canadien pour la sécurité des patients soutient les autorités sanitaires régionales, les conseils de la qualité et les comités régionaux responsables de la sécurité des patients en offrant son leadership et son expertise en coordination. Ces groupes de travail cernent les priorités en matière de qualité des soins et de sécurité des patients et en discutent afin d’apprendre les uns des autres et de reconnaître les opportunités pour leurs initiatives et programmes provinciaux. L’Institut canadien pour la sécurité des patients maintient son apport stratégique aux tables rondes, conférences et événements pertinents et continue de fournir des services de secrétariat et de participer au groupe des représentants de la qualité des soins et de la sécurité des patients de l’Ouest (Western Quality and Patient Safety Representatives Group). Ces partenariats régionaux nous procurent de l’information précieuse sur les enjeux émergents dans les services de première ligne et nous aident à faire en sorte que nos initiatives et nos extrants soient utiles et pertinents pour les leaders de la sécurité des patients dans le système de santé.

L’Institut canadien pour la sécurité des patients entretient des liens étroits avec les ministres de la Santé des provinces de l’Ouest et aborde avec eux des questions telles que l’imputabilité en matière de sécurité des patients, la compréhension des données et la révision des lois en lien avec la sécurité des patients.